Le château de Rosenborg est un bâtiment construit en brique rouge décorée de tuffeau. Conçu au départ pour n’être qu’un pavillon d’été, il a été constamment remanié entre 1606 et la fin de sa construction. Il a conservé le même aspect extérieur qu’en 1633.

 

 

Il était difficile pour les architectes de prendre en compte les constants revirements du roi qui leur fit ajouter en 1615, une nouvelle aile et des tourelles, puis, dix années plus tard un étage supplémentaire.

 

Le résultat est affligeant et il cessa d’être une résidence royale en 1710 car le roi Frédérick IV le jugeait trop petit. Ce dernier fit construire à côté d’Hillerod le château de Fredensborg qui fut inauguré en 1722.  

 

       

V16-DKNorge 10850 Copenhague château de Rosenborg

Photo Michel Ledeuil : le château de Rosenborg vu à partir du parc

 

Organiser sa visite

Le château de Rosenborg est situé à proximité du musée des Beaux-arts. Il est donc possible de combiner les deux visites dans la même journée.

 

V16-DKNorge 10855 Copenhague château de Rosenborg

Photo Michel Ledeuil : le château de Rosenborg vu à partir de la roseraie

      

Le château ouvre à 10 heures et pour éviter le monde vous avez intérêt à être dans les premiers.

 

Je vous conseille de visiter le parc et la roseraie en attendant l’ouverture. Ce sera l’occasion de prendre des photos acceptables de l’édifice.

 

Le parc est vaste, mais sans attrait véritable. Les sculptures ne sont pas de grandes qualités. Par contre, il vous permet de prendre un peu de repos avant d’effectuer une autre visite.


Il est, par exemple, très possible d’aller à pied à travers le parc vers les quartiers de Nyhavn** ou vers le palais d’Amalienborg* où vous assisterez à la relève de la garde

 

Il est difficile de se retrouver dans la succession de salles sauf si vous avez préparé soigneusement votre visite.
Pour ce faire, je vous conseille d’acheter l’excellent guide*** (en français et en italien) qui donne une bonne description de ce qu’il faut retenir.
 
Les photos qui y sont insérées sont de grandes qualités. Elles vous permettent ainsi de mieux apprécier chaque objet d’une manière plus attrayante que durant la visite.    

Le billet d'entrée comprend la visite du château et la visite du Trésor royal.            


La visite du château*

Vous parcourez une dizaine de salles. Les points remarquables sont les suivants : la chambre à coucher de Christian IV dans laquelle il mourut le 28 février 1648.

Le cabinet d’aisance qui est une innovation pour l’époque ainsi que la possibilité de disposer de l’eau courante dans le cabinet de toilette.

 

La chambre obscure n’a plus de fenêtres à la suite des transformations effectuées en 1705 par Frédérick IV.

 

Le salon d’été, le salon de marbre et les portraits de cire du roi Frédérick III et de sa femme Sophie Amélie représentent le summum du mauvais goût.

 

Les décors des autres appartements sont baroques et trop chargés pour qu’on ait envie de s’y arrêter.

 

V14-DK-8070 Copenhague château de Rosenborg la reine Sophie

Photo Michel Ledeuil : Rosenborg buste de la reine Sophie

       

V14-DK-8070 Copenhague château de Rosenborg tableau de prince

Photo Michel Ledeuil : Rosenborg tableau du roi et salles du château

 

La Grande Galerie*** avec son plafond orné de reliefs et ses murs couverts de grandes tapisseries constitue, avec la visite du Trésor royal, le clou de la visite.

 

Vous remarquerez la qualité des scènes représentées sur les bas-reliefs sculptés dans le plafond, les coloris des tapisseries et le côté grandiloquent des trônes et du mobilier en argent.

 

V14-DK-8100 Copenhague château de Rosenborg la salle du trône

Photo Michel Ledeuil : Rosenborg vue générale de la grande galerie 

        

V14-DK-8115 Copenhague château de Rosenborg la salle du trône plafonds bas-reliefs

Photo Michel Ledeuil : Rosenborg la grande galerie détail du bas-relief


Le Trésor royal**

Ce trésor est exposé dans plusieurs salles au sous-sol. Il ne peut bien entendu rivaliser avec le fabuleux trésor des Habsbourgs*** exposé à Vienne, mais les deux couronnes valent la peine d’être vues ainsi que les parures ayant servi pour des tenues d'apparat.

 

Les nombreux objets sont bien mis en valeur par des éclairages, mais il est difficile de prendre des photos à cause des contrastes et des reflets.

 

V14-DK-8170 Copenhague château de Rosenborg les deux couronnes         V14-DK-8190 Copenhague château de Rosenborg le trésor
Photos Michel Ledeuil : château de Rosenborg le Trésor Royal : l'une des deux couronnes et le détail d'une tenue d'apparat


Conclusion

Si vous avez visité auparavant le château de Frederiksborg*** à Hillerod, vous serez forcément déçus par cette visite qui ne s’impose pas lors d’un premier séjour à Copenhague.

 

Le nombre d’étoiles que lui collent de nombreux guides touristiques est usurpé. 

 

Vous pouvez donc vous contenter  du coup d'oeil sur le château lorsque vous effectuez une promenade entre le quartier d'Amalienborg** et le musée des beaux-arts***.