Le puissant roi Minos avait, pour se venger du roi Egée qu’il estimait responsable de la mort de son fils, fait une guerre victorieuse contre la grande cité d’Attique et lui imposa un tribut. Depuis sa défaite, Athènes devait envoyer, chaque année, comme otages sept jeunes gens et jeunes filles pour être livrés au Minotaure.

 

Ce dernier était un monstre au corps d’homme et à la tête d’un taureau. Il était le fruit adultérin de Pasiphaé, la femme du roi Minos et d’un taureau envoyé pour une raison obscur à Cnossos par Poséidon.

 

Rongé par la honte devant la naissance d’un être difforme, le roi Minos fit construire par Dédale, un labyrinthe dans une partie du Palais dans lequel il enferma le Minotaure qui se nourrissait de chair humaine. A leur arrivée, les otages étaient poussés dans le labyrinthe dans lequel ils se perdaient. Lorsque le monstre les trouvait, fatigués et abattus, il profitait d’eux puis les dévorait.

 

Le peuple d’Athènes qui ne revoyait jamais ses enfants grondait et finit par exiger qu’Egée envoie son propre fils Thésée.

 

Lorsque Thésée arriva à Cnossos, il se fit connaître de la fille aînée du Roi. Ariane fut séduite par le jeune prince. Afin de l’épargner du terrible supplice, elle lui proposa une bobine de fil qui lui permettrait de retrouver la sortie après avoir tué le Minotaure. Elle lui fit promettre, auparavant qu’il l’emmènerait à Athènes pour l’épouser.

 

Bien que sans arme, Thésée parvint à tuer le Minotaure et à retrouver la sortie grâce au fil d’Ariane et à libérer ses compagnons d’infortune. Il s’embarqua avec eux et Ariane mais se débarrassa de celle-ci au cours de l’escale qu’il fit à Naxos.