Aréthuse est une néréide qui faisait partie de la suite de la déesse Artémis. Comme la soeur d'Apollon, elle s'était promis d'être chaste. Elle adorait les longues promenades dans la nature et fuyait la présence des hommes.

Alors qu'elle se baignait seule et regagnait la rive, elle se sentit poursuivie par un être qu'elle reconnut comme étant Alphée, le dieu des rivières. Ce dernier qui en était tombé amoureux voulait s'emparer d'elle. Elle s'encourut mais Alphée ne s'avoua pas vaincu. Durant des jours et des jours, il la poursuivit à tel point qu'Aréthuse appela à son secours, Artémis, sa divine protectrice.


Celle-ci la cacha au milieu d'un buisson de papyrus puis, à sa demande, la transforma en source.
La fontaine qui porte son nom est l'une des curiosités de la ville de Syracuse. Cette fontaine jaillit au milieu d’un bassin semi-circulaire. Il est agrémenté de papyrus.