Antiloque est le fils aîné de Nestor, le roi de Pylos. Il aurait été l'un des prétendants à la main d'Hélène lors du concours organisé par Tyndare pour assurer la protection de Sparte. Il aurait participé au complot visant à ruiner la réputation d’Hélène et a été tué durant la guerre de Troie.


Antiloque fut l'un des candidats malheureux lors du concours organisé de Tyndare alors qu'il convoitait la main d'Hélène. Ménélas fut choisi et il garda vis-à-vis du frère d'Agamemnon une rancune profonde.

Partager la couche de la jeune princesse de Sparte et régner après la mort de Tyndare sur ce royaume le faisait rêver.


Il participa à la guerre de Troie et devint un ami d'Achille.

C'est lui qui annonce à ce dernier la mort de Patrocle. Lors des jeux funèbres célébrés en l'honneur de Patrocle, Antiloque se mesura avec Ménélas dans la course de chars. Sa rancune n'était pas apaisée et il tricha pour lui ravir la seconde place, puis sur les instances de son père, le sage Nestor, il lui présenta ses excuses et lui rendit son prix.


Il participa à tous les premiers combats et tua de nombreux guerriers troyens avant de tomber à son tour devant les murs de Troie en défendant son vieux père attaqué par Memnon.


Certains textes prétendent que ses cendres furent placées dans le tombeau d'Achille, mais il est probable que son urne funéraire fut rapportée à Pylos en même temps que celle de Machaon, le fils d'Asclépios et des autres guerriers pyliens morts au combat.