Héphaïstos était le fils d’Héra. Il est le dieu des forgerons et des artisans. Muni d’un marteau, de tenailles et très habile de ses mains, il fabrique des armes pour la plupart des dieux ou des héros de la Mythologie grecque.

2014-ROME-1465 Ostie mythe dHéphaïtos il tombe de LOlympe

Photo Michel Ledeuil : musée d'Ostie Héphaistos tombe de l'Olympe

      

Héphaïstos était le fils d’Héra et de Zeus et il grandit sur l’Olympe avec les autres dieux. Mais un jour, Héra prétendit qu’il n’était pas le père et qu’elle avait engendré Héphaïstos toute seule pour se venger de ses infidélités.  


La colère de Zeus fut terrible et la querelle s’envenima à tel point que le jeune Héphaïstos qui tentait de s’interposer entre ses parents fut jeté par Zeus du haut de l’Olympe.


Il tomba lourdement sur l’île de Lemnos où les habitants soignèrent ses blessures mais il resta boiteux.


Au lieu de partir à sa recherche, Héra se désintéressa de son fils. Fort heureusement, deux divinités marines, Thétis et Eurynomé, eurent pitié de lui et l’élevèrent en cachette dans la grotte de Nérée.

 

Quand il devint adulte, il décida de se venger de sa mère Héra, qui n’avait jamais cherché à le protéger des colères de Zeus.

 

Devenu un habile forgeron, il fabriqua un trône en or qu’il recouvrit d’un filet invisible et l’envoya à Héra en cadeau.


À peine la Déesse se fut-elle assise qu’elle fut prise dans le piège de son fils et personne ne put la délivrer.


Héphaïstos consentit, avec l’aide de Dionysos, de libérer sa mère à la condition qu’il puisse reprendre sa place parmi les dieux de l’Olympe et épouser la plus belle des Déesses, Aphrodite.

 

 

 

            

2014-ROME-1470 Ostie mythe dHéphaïtos il remet le trone dor à sa mère Héra

Photo Michel Ledeuil : musée d'Ostie : Héphaistos offre à Héra un trône d'or

 

2014-ROME-1475 Ostie mythe dHéphaïtos Héra libérée intervient auprès de Zeus

Photo Michel Ledeuil : musée d'Ostie Héra intervient auprès de Zeus

       

Héra poussa son mari à accepter cette requête car elle était jalouse d’Aphrodite depuis l’affront qu’elle avait dû subir lorsque Pâris décréta qu’entre les trois déesses Héra, Athéna et Aphrodite, cette dernière était la plus belle.  

 

Aphrodite accepta à contrecœur ce mari boiteux et ils n’eurent jamais d’enfant.

 

Héphaïstos s’en consola et l’entente entre les deux époux fut cordiale, même lorsqu’Aphrodite prit Arès pour amant.

 

Une superbe frise exposée dans le musée archéologique d’Ostie évoque l’ensemble du mythe.

 

 

La première scène nous montre la chute d’Héphaïstos. Il s’agit d’un enfant et son père le jette de l’Olympe sans qu’Héra exprime un geste pour l’en empêcher. À la droite, les nymphes et l’île de Lemnos sont esquissées.


La deuxième scène nous présente Héra voluptueuse et aimante. Elle est allongée sur un divan et ne se soucie en rien du sort de son fils.


Dans la troisième scène, nous voyons Héra installée sur le trône qu’un inconnu lui a offert. Le personnage qui s’incline devant elle est Héphaïstos qu’elle ne reconnaît pas alors que le petit chien jappe en signe de bienvenue.


Dans la quatrième et dernière scène, Héra négocie avec Zeus le retour d’Héphaïstos sur l’Olympe et son mariage avec Aphrodite.
Zeus semble excédé alors qu’Héra s’agite. Zeus trouve extravagante l’exigence du fils d’Héra, car il craint la réaction de la déesse de l’amour qui verra d’un mauvais œil de se voir affubler d’un mari impotent et sans qu’elle soit tenue au courant de la transaction. 

 

2014-ROME-1460 Ostie mythe dHéphaïtos

Photo Michel Ledeuil : musée archéologique d'Ostie : frise qui raconte en quatre scènes le mythe d'Héphaistos

 

 

Héphaïstos est souvent représenté dans sa forge qui se trouvait selon les traditions à Lemnos, mais il est également honoré dans la région de l'Etna.

 

Il serait le fabricant des flèches d'Apollon, d'Artémis et d'Éros ainsi que de nombreux autres objets dont les plus connus sont les armes d'Héraclès, le bouclier d'Achille ou encore le glaive de Persée.


 
Dans cette fresque du Palazzo Vecchio à Florence, on le voit en plein travail, à côté de sa femme Aphrodite.

 

Il fabrique des flèches pour le fils que la déesse a eu avec Arès et qui personnifie l'Amour.  

 

 

      

V12ITG-855 Florenze palazzo vecchio fresques Aphrodite et Héphaistos

Photo M. Ledeuil : Héphaïstos et Aphrodite au Palazzo Vecchio à Florence 

 

Thorvaldsen a réalisé une frise représentant Héphaïstos avec sa femme Aphrodite. Elle tourne la tête vers son fils Éros et son amant Arès.

Thorvaldsen ne s’est pas contenté d’évoquer la mythologie. Il donne une âme à son œuvre à travers les sentiments ou les postures qu’il prête à ses personnages.

 

V14-DK-5097 Kobenhavn musée Thorsvalden   Hephaistos Aphrodite Eros et Arès

Photo Michel Ledeuil : musée Thorvaslden à Copenhague

    

Héphaïstos est en plein labeur et ne s’intéresse qu’à son travail, bien que l’on sente de la rancœur dans le visage.  


Arès étudie, en connaisseur, la qualité des flèches que lui remet son fils.

Son arrogance coutumière transparaît dans son attitude et il n’a aucun geste de compassion en direction de son fils Éros.


Il fait sans doute une remarque désobligeante qui amène la réprobation d’Aphrodite.

L’amour entre les deux amants a laissé place à une douce habitude et la déesse a reporté toute sa passion en direction de son fils. 

 

Héphaïstos est reconnaissable à ses attributs. Il est toujours muni un marteau et parfois une tenaille. Il est ainsi fait allusion au fait qu'il est un forgeron.

 

Il porte la barbe et les cheveux frisés à la manière d’un sage et un bonnet.

 

Afin de compenser son handicap, il se maintient avec un bâton qu’il place sous son épaule gauche.


Cette statue est exposée dans le magnifique musée d’Arts Modernes de Rome avec les autres œuvres de Canova qui nous présente, Héraclès et tous les dieux de l’Olympe avec leurs attributs.

 

Héphaïstos est reconnu dans la mythologie romaine sous le nom de Vulcain.

 

Ses forges ont été transférées du volcan de Lemnos à celui de l'Etna en Sicile. 

 

Il doit certainement y poursuivre son travail dans l'un des cratères principaux de l'Etna puisque ce dernier est le volcan le plus actif d'Europe.  

 

          

2014A-ROME-2400 Galerie dArt Moderne  Hephaistos

Photo Michel Ledeuil : Héphaïstos