Echo

Echo est une des nymphes des forêts. C’était la plus bavarde d’entre elle et Zeus qui en eu connaissance, l’utilisa pour détourner l’attention Héra.

 

Héra aimait bien les incessants bavardages d’Echo, jusqu’au jour où elle s’aperçut que la nymphe était complice de Zeus.

En effet, pendant qu’elle racontait ses histoires, Zeus en profitait pour tromper son épouse légitime au profit de belles mortelles, comme Alcmène, ou Danaé ou en Europe.

Pour punir Echo, Héra la condamna en ces termes : tu auras toujours le dernier mot, mais jamais tu ne parleras la première.    

La nymphe en était malheureuse et traînait solitaire dans la forêt jusqu’au jour où elle aperçût Narcisse qui se mirait dans une fontaine pour admirer son beau visage.

 

Elle en tomba tout de suite amoureuse et Narcisse, aguiché par la jolie femme s’adressa à elle mais la malheureuse ne pouvait que répéter les dernières paroles de celui qu’elle aimait.

 

Le jeune homme crût tout d’abord qu’elle se moquait de lui, puis, devant la persistance du phénomène, il se lassa d’elle et l’abandonna.  

Echo sombra alors dans une profonde déprime.  

 

        

Capture-echo et narcisse John-William-Waterhouse

tableau de John-William-Waterhouse représentant la nymphe Echo et Narcisse

 

V13DK-2055 Odense musée lécho

Photo Michel Ledeuil : Echo

     

Elle resta prostrée des mois durant, sans se nourrir et maigrit tellement qu’il ne resta bientôt d’elle que cette voix qui fait écho dans les montagnes en répétant les derniers mots d’une phrase que l’on vient de prononcer.

 

Echo est parfois représentée lorsqu’elle découvre Narcisse comme dans le beau tableau réalisé par John-William Waterhouse où l'on voit la nymphe probablement réprésentée sous les traits d'Elisabeth Siddal.

 

Une statue moderne que j’ai découverte à Odense dans le musée puis dans le parc de cette ville du Danemark, illustre parfaitement cette belle nymphe condamnée à ne répéter que nos propres paroles.

 

A Olympie, un des portiques construits contre le mur de soutènement du stade à l’époque hellénistique porte son nom.

 

V13DK-2067 Odense musée  lamour

Photo Michel Ledeuil : musée d'Odense  évocation d'Echo et de Narcisse

      

V15-DK-24220 Odense retour par le parc lécho

Photo Michel Ledeuil : parc de la ville d'Odense  évocation d'Echo