Une balade à Copenhague

La capitale du Danemark est une ville agréable dans laquelle il fait bon flâner. Elle dispose d'un grand nombre de musées qui séduiront les amateurs de la sculpture et de la peinture du dix-neuvième siècle et des passionnés de la préhistoire.

 

Vous découvrirez également les différents châteaux appartenant à la famille royale et de nombreux parcs. Copenhague est située au milieu d'une région qui comporte de nombreuses curiosités, avec de nombreux châteaux***, un musée Viking*** et le panthéon*** des rois du Danemark à Roskilde et la possibilité d'effectuer une incursion maritime** en Suède.  

         

 

 

V16-DKNorge 10760 Copenhague le quartier du palais damalienborg vue vers léglise de marbrePhoto Michel Ledeuil : Le dôme de l'église de marbre vue de la place d'Amalienborg

 

Choisir son voyage

Trois jours suffisent largement pour découvrir l'ensemble des curiosités de Copenhague. Vous avez le choix entre les solutions suivantes :

  • solution 1 : un voyage en avion en week-end prolongé pour découvrir la ville,
  • solution 2 : un voyage d'une semaine qui vous permet de découvrir les importantes curiosités situées aux alentours. Dans ce cas je vous conseille de louer une voiture à l'aéroport de loger en dehors de Copenhague,
  • solution 3 : un voyage de deux ou trois semaines au Danemark en combinant la visite de Copenhague avec les très nombreuses curiosités situées dans ce pays attrayant, reposant et méconnu,
  • solution 4 : un voyage de trois semaines en itinérant qui vous conduit vers la Norvège.

Les astuces

    • Notez les principales curiosités (musées, châteaux) que vous repérez à l’avance afin de profiter pleinement des balades en allant d’un site à l’autre.
    • Il n’est pas nécessaire de suivre les conseils des guides touristiques qui vantent la tourist card. Les horaires (10 heures – 17 heures) ne vous permettent pas de visiter plus de deux musées chaque jour.
    • La meilleure période pour séjourner à Copenhague est entre mai et septembre. A cette période, la longueur des journées vous assure de belles soirées.
    • Préparez son budget. En dehors de l’hôtel que vous paierez par carte bancaire, vous ferez toutes vos autres dépenses en monnaie locale. Il vaut mieux changer l'argent dans les banques situées dans le centre ville dans le quartier de Tivoli par exemple. Attention, certaines banques refusent de changer plus de 1.000 euros. Le prix des services, restaurants, boisson, parking sont environ 25% plus chers qu’en France à cause de la TVA très élevées.
    • Si vous venez d'Allemagne en voiture, faites le plein avant la frontière (c'est moins cher) et munissez-vous par précaution d'un peu d'argent liquide que vous aurez changé en France. Il n'y a pas de bureau de change à la frontière.
    • L'hôtellerie est très chère à Copenhague et dans tout le Danemark et parfois vétuste. Il faut compter au minium 170 euros par nuit pour deux personnes pour une chambre normale, plus de 220 euros dans le centre de Copenhague.  
    • Les restaurants ferment de très bonne heure le soir, parfois dès 19 heures ! Donc bien se renseigner auparavant sur les heures d'ouverture.
    • Si vous êtes en voiture, privilégiez les bed and breakfast ou appartements dans les environs de Copenhague. Il est possible de trouver dans les grandes surfaces des produits alimentaires de qualité et de manger à la française : charcuterie, fromage, fruits, etc...
    • Comme dans beaucoup de pays nordiques ou de l'est, l'habitude, au restaurant, est de ne prendre qu'un seul plat. C'est cher mais très copieux.
    • Le Danemark dispose d'excellentes bières ambrées. C'est ce qui accompagne le mieux leurs plats à base de poissons de la Baltique ou de Harengs en sauce. Ils ont également à la carte des vins du Chili ou d'Argentine de bonne qualité. Enfin, comme partout en Europe, vous pourrez vous rabattre sur de bonnes pizzerias. 
    • Tous les Danois parlent bien anglais. Ce sont des gens calmes et généralement très serviables.
    • Pour vos achats, sachez que tous les magasins ferment en général dès 17 heures même à Copenhague et sont fermés durant le week-end du samedi midi au lundi matin.
    • Les principaux musées sont fermés le lundi et n'ouvrent qu'à 10 heures les autres jours.

       

  • Si vous effectuez un simple séjour à Copenhague en avion, privilégiez un hôtel dans le centre-ville, ce qui permet de disposer de nombreux restaurants à proximité et de visiter toutes les principales curiosités à pied.

 

  • Si vous venez à Copenhague en voiture, faites en sorte de vous garer dans un parking payant et éviter les horodateurs. Les PV tombent très vite, les préposés sont très peu compréhensifs et les amendes très onéreuses.

 

  • Conduire dans l'agglomération de Copenhague est difficile à cause du manque de repères et l'absence d'indications dans le centre-ville. Munissez-vous d'un bon plan de la ville. D'autre part, de nombreux travaux pour la mise en place de nouvelles lignes de métro, gênent considérablement la circulation.

  

  • Si vous venez à Copenhague en voiture, je vous conseille d'accéder le samedi et le dimanche. Vous éviterez ainsi les embouteillages nombreux sur les autoroutes d'accès à la capitale.

 

 

 

Faire son plan de visite


Le tableau ci-dessous fournit deux exemples de séjour qui combinent deux ou trois visites par jour avec les promenades dans les quartiers de la ville ou dans la région.  


Pour les repas, XX signifie un dîner pris dans l’appartement que vous avez loué, R1 un repas normal dans un bon restaurant avec une bonne bouteille de vin.
Pour l’accommodement Ho signifie hôtel, AP signifie appartement et BB signifie Bed&Breakfast.
 

 Cette solution 1 ne prévoit que la visite de Copenhague avec un hôtel en centre-ville.

 Capture-solution 1A

 

 

Cette solution 2 prévoit un hébergement dans la ville d'Hillerod dans un appartement avec la visite de Copenhague et de ses environs. C'est cette solution que je vous préconise, sachant que le coût des deux solutions est à peu près  équivalent.

 

Capture-solution 2B

 

Se répérer dans Copenhague

Si vous avez réservé un hôtel dans le centre-ville, vous vous retrouverez toujours à moins d'un kilomètre de l'hôtel de ville (Râdhuset). Cette place est très animée et donne accès à la rue commerçante piétonne : la Stroget  

 
Si vous venez en voiture à partir de Hillerod vous trouverez un grand parking couvert à péage sur l'avenue Norre Voldgrade, sur la gauche du parc Orsteos.


À partir de ce parking, vous pouvez rejoindre toutes les principales curiosités de la ville qui sont distantes à moins d'un kilomètre.


Les principales curiosités sont décrites ci-après. Il s’agit principalement du musée national***, de la Glyptothèque***, du musée des Beaux-Arts***, du musée Thorvaldsen***, du château de Rosenborg**.

               

La balade dans le centre-ville*

Les ruelles du centre-ville semblent endormies jusqu'à 10 heures le matin et il est bien difficile de trouver un bar ouvert pour prendre un café. Les Danois sont au travail et les touristes sont absents puisqu'aucun musée n'est ouvert à cette heure.

 

C'est tout de même un moment agréable car vous pouvez flâner en vous dirigeant vers l'île au château autour de laquelle se situent les principaux musées de la ville. Vous pouvez admirer au passage la cathédrale protestante* et la belle fontaine aux cigognes* située sur une place qui est traversée de part en part par le Stroget.

 

V14-DK-8030 Hillerod rue de Copenhague

Photo Michel Ledeuil : rue du centre-ville de Copenhague tôt le matin

      

V10-COP-4825 fontaine aux cicogne

Photo Michel Ledeuil : la fontaine des cigognes sur la place d'Amager

 

 

V15-DK-8605 Kobenhavn centre ville vue sur le château

Photo Michel Ledeuil : vue du château de Christianborg près du musée national

V13DK-5100 Copenhague retour vers lhôtel de ville

Photo Michel Ledeuil : boulevard animé près de la Glyptothèque

 

Vous débouchez alors devant le vaste terre-plain sur lequel se dressent, le musée de Thorvaldsen** et le château de Christianborg. Vous pouvez pénétrer dans la cour de ce château mais il y a souvent des travaux et l'ensemble monumental présente peu d'intérêt.

La photo ci-dessus est prise devant le musée national*** que vous allez visiter. Les rues sont très animées à partir de 16 heures car les Danois quittent leur travail, en voiture mais surtout en bicyclette. Il faut y faire attention, les cyclistes sont les rois et nous ne sommes pas habitués à en voir déboucher de partout comme c'est le cas à Berlin ou à Amsterdam par exemple.

 

 Le musée Thorvaldsen**

Le musée Thorvaldsen est l'un des quatre musées majeurs de Copenhague. Il présente de très nombreuses oeuvres du sculpteur ainsi que sa propre collection de peintures ou d'objets issus de fouilles.

Le musée se situe dans un batiment de style néo-classique, conçu spécialement pour ce musée. L'artiste y est enterré dans le parc de la cour intérieure.

 

Bertel Thorvaldsen a été à la fois un artiste réputé et un collectionneur. Le musée nous propose donc de cerner les deux aspects de son personnage qui vécut plus de vingt ans à Rome avant de revenir dans son pays d’origine. 

 

V12-ADK-3122 musée Thorvaldsen couloir du musée     V12-ADK-3200 musée Thorvaldsen Psyché      V12-ADK-3371 musée Thorvaldsen  Aphrodite et la pomme de la discorde
Photos Michel Ledeuil : musée de Thorvaldsen : l'une des galeries avec les oeuvres en plâtre et les statues de marbre de Psyché et d'Aphrodite

 

Le musée situé sur deux étages comporte une série de bas-reliefs réalisés en plâtre, de nombreuses salles qui présentent des objets ou des peintures faisant partie de la collection personnelle de l'artiste et une série de statues*** réalisées en marbre.  

 

La majorité des oeuvres représente soit des personnages célèbres contemporains de l'artiste, soit des scènes de la mythologie grecque ou encore de l'histoire d'Alexandre le Grand. Il n'est pas nécessaire d'être un spécialiste de la mythologie pour apprécier les oeuvres mais une connaissance des mythes grecs ou des oeuvres homériques constituent un plus.  

Pour visiter le musée de Thorvaldsen, >>>>>> cliquer ici.

 

Le musée national***

Le musée national est devenu payant depuis 2016. Il comporte essentiellement deux sections : la section de la préhistorique danoise*** et la section du moyen-âge à la renaissance*. Il présente par ailleurs fréquemment des expositions temporaires sur des thèmes divers.

 

Ce musée ne couvre pas du tout la période viking. Ceci peut être déroutant pour les visiteurs non avertis mais pour les Danois, cette courte période ne représente qu'une phase de l'histoire du Danemark. Pour découvrir l'époque Viking, le mieux est d'effectuer la visite du musée viking de Roskilde***, ou d'aller dans le Jutland où vous découvrirez de très nombreux sites datant de cette époque.   

 

 V15-DK-8650 Kobenhavn musée national lauroc

Photo Michel Ledeuil : Musée national squelette d'auroch

     

 V14-DK-5745 Copenhague musée national exposition renaissance

Photo Michel Ledeuil: Musée national retable de la section renaissance

Pour visiter le musée national, >>>>>> cliquer ici.

 

La Glyptothèque***

La Glyptothèque est située à dix minutes à pied du musée national. Cette très importante collection d'oeuvres d'art s'enrichit sans cesse. Elle a été fondée en 1882 par le brasseur Carl Jacobsen.


L'édifice qui a été conçu en 1882 et qui a été agrandi par la suite est de style néo-classique. Il est composé de deux bâtiments à étage qui se dressent autour d'un jardin exotique d'hiver*** qui nous embarque dans une atmosphère tropicale.

 

Il comporte de nombreuses sections d'une richesse incroyable, avec notamment des sculptures danoises*** et françaises**, des peintures danoises*** et françaises**, une très riche collection égyptienne**, des sculptures antiques** d'origine phénicienne, étrusque, hellénistique et romaine et une magnifique rétrospective*** des civilisations méditerranéennes et mésopotamiennes illustrée par un parcours initiatique dans une vingtaine de salles situées au sous-sol et que nous emmène de Bagdad à Athènes et en Étrurie.   

 

V13DK-4166 Glyptothèque sculpture danoise Ophélie         V15-DK-11004 Copenhague -Athéna timide        V15-DK-12971 Copenhague Glyptoteque  section égyptienne cat-1
Photos Michel Ledeuil de quelques oeuvres exposées dans la Glyptothèque : statue danoise d'Elodie, statue hellénistique d'Athéna et statue egyptienne d'Anubis

 

Afin de profiter pleinement de la visite des différentes collections et de l'atmosphère du jardin d'hiver, je vous conseille de prévoir trois bonnes heures pour découvrir tranquillement les différentes sections. A noter que la cafétéria du musée ne vend plus que des sandwiches.

 

Pour visiter la Glyptothèque >>>>>> cliquer ici.

 

Le musée des Beaux-arts***

Le musée des Beaux-arts de Copenhague possède une des galeries de peintures les plus riches d'Europe.

 

Elle se compose d'une galerie d'œuvres européennes où tous les grands artistes italiens, allemands, flamands et français sont présents, d'une galerie danoise qui présente de nombreuses œuvres des grands maîtres de la peinture et de la sculpture danoise et d'une galerie d'art moderne.

 

Il est situé dans un cadre agréable, au milieu d'un parc et non loin du château et du parc de Rosenborg.

Il dispose d'une cafétéria où vous pouvez déjeuner au calme.

 

Pour visiter le musée des Beaux-arts, >>>> cliquer ici.

                            

V16-DKNorge 10870 Copenhague façade du musée des beaux-arts

Photo Michel Ledeuil : Façade et entrée du musée des Beaux-arts

 

V16-DKNorge 13015 Copenhague Galerie nationale vaisseaux russes en ligne oeuvre de Eckersberg en 1827

Photo Michel Ledeuil : vaisseaux russes peint par Eckersberg en 1827

           

V16-DKNorge 14050B visiteuse Emilie Marie Rovsing née Raaschou en 1891 par Wilhem Bissen détail

Photo Michel Ledeuil : détail d'une statue de Bissen

 

Le château de Rosenborg**

Le château de Rosenborg est un bâtiment construit en brique rouge décorée de tuffeau. Conçu au départ pour n’être qu’un pavillon d’été, il a été constamment remanié entre 1606 et la fin de sa construction. Il a conservé le même aspect extérieur qu’en 1633.

 

Il était difficile pour les architectes de prendre en compte les constants revirements du roi qui leur fit ajouter en 1615, une nouvelle aile et des tourelles, puis, dix années plus tard un étage supplémentaire.

 

Le résultat est affligeant et il cessa d’être une résidence royale en 1710 car le roi Frédérick IV le jugeait trop petit.

 

Le château est bordé par un vaste parc à partir duquel il est possible de prendre des photos de l'édifice.

La visite comporte la visite du château* et du Trésor Royal**.

 

pour découvrir le château et le Trésor >>>>> cliquer ici

       

V16-DKNorge 10850 Copenhague château de Rosenborg

Photo Michel Ledeuil : le château de Rosenborg vu à partir du parc

 

Le quartier nord-ouest**

Il est possible de visiter ce quartier à pied à partir de la Stroget ou à partir du château de Rosenborg en passant par le parc. Il y a également des parkings payants mais chers.

Vous passez sur la nouvelle place royale qui n'a pas d'attrait particulier et qui est en travaux depuis plusieurs années à cause du métro. Vous arrivez bientôt sur le petit bassin du Nyhavn.

  • Le nouveau port**

V16-DKNorge 10580 Copenhague le quartier de Nyhavn

Photo Michel Ledeuil : Copenhague le quartier du Nyhavn

        

Le bassin qui fut creusé au dix-septième siècle est bordé de maisons aux façades colorées.

 

C'est l'endroit le plus pittoresque de Copenhague, à partir duquel, à dix heures, vous pouvez faire une excursion sur les nombreux bassins qui entourent Copenhague.

 

L'excursion est prisée par les groupes de touristes et le rapport qualité-prix n'est pas très bon.

 

Vous pouvez découvrir le quartier soit avant dix heures, avec une belle luminosité, soit en fin d'après-midi pour prendre une bière dans l'une des nombreuses tavernes situées sur le quai nord.

Vous poursuivez votre promenade en direction de la place d'Amalienborg.

 

 

  • Le palais d'Amalienborg**

La place d'Amalienborg est très prisée par les tours opérateurs. L'ensemble monumental n'a pourtant rien d'extraordinaire, mais la vue de l'église de marbre avec au premier plan la grande statue équestre de Fréderic V vous permet de réaliser une belle carte postale.

 

Vous pouvez assister à la relève de la garde qui a lieu tous les jours à dix heures et à midi. Évidemment, vous ne serez pas les seuls à venir découvrir le cérémonial de la transmission des consignes.

 

En retournant vers le plan d'eau vous pouvez vous reposer dans les jardins d'Amélie*. Il s'agit d'un aménagement paysagé du quai de Toldbodgade et qui offre une vue générale sur l'Opéra, situé sur l'autre rive. 

 

V10-COP-3000 place amallienorg Photo Michel Ledeuil :  la place d'Amalienborg et l'église de marbre

        

V16-DKNorge 10705 Copenhague le quartier du palais damalienborg relève de la gardePhoto Michel Ledeuil :  la relève de la garde sur la place d'Amalienborg 

 

L'église de marbre* s'appelle en réalité l'église Saint-Frédérick. Sa structure est très classique. Son dôme domine le quartier et l'ensemble est plutôt harmonieux. Elle donne un peu de majesté au quartier. Elle fut achevée au dix-neuvième siècle et elle ne se visite pas.

 
 
En prolongeant votre promenade vers le nord, le long du quai aménagé, vous arrivez dans le quartier Churchill avec la belle église anglicane de Saint-Alban et la citadelle dans laquelle il n'y a rien à voir qui vaille la peine.

 

Deux cents mètres plus loin, on aperçoit la petite sirène. Elle est le symbole de la ville de Copenhague. Vous serez probablement déçus par la petitesse de la statue qui semble perdue avec comme seul horizon, le vaste port de commerce et des entrepôts.

 

 

Les alentours de Copenhague***

 

  • Les mons-Klint***

  • Escapade en Suéde***

    • traversée vers Helsinborg***
    • abbaye le Lund**
    • visite de Ystad*