Persée

Persée est le fils de Danaé qu’elle engendra à la suite d’un accouplement avec Zeus transformé en pluie d’or. Par la suite, il tua Méduse et sauva Andromède. Il est également le créateur de Mycènes.

 

 V12ITG-700 Florence Persée et la Méduse


La naissance de Persée

Alexandre Jacques Chantron 1891 Danae

 Danée représentée par Jacques Chantron

    

Le roi d’Argos, Acrisios, était le père de Danaé, une jeune fille de grande beauté. Un oracle lui prédit un jour qu’il n’aurait pas de fils, mais que sa fille mettrait au monde un garçon qui le tuerait.  


Craignant que la prophétie s’accomplisse, Acrisios enferma sa fille dans une tour d'airain avec des fenêtres grillagées.

Danaé ne pouvait voir personne du sexe opposé. Il lui était ainsi impossible d’enfanter.


Zeus la remarqua et chercha un stratagème pour s’introduire dans la chambre de la jeune fille par l’unique ouverture qui s’offrait à lui, c’est-à-dire la fenêtre. Il se transforma sa semence en pluie d’or.

 

De cette union furtive naquit un fils, Persée. Courroucé et inquiet de voir une première phase de la prophétie se réaliser malgré lui, Acrisios bannit sa fille et son petit-fils.

 

Il les enferma dans un coffre qu'il jeta à la mer, persuadé que les flots tumultueux auraient raison de sa progéniture.

 

Le coffre dériva et s’échoua sur les rives de l’île de Sérifos. Le frère du roi, Dictys, attiré par les pleurs de l’enfant et les supplications de Danaé, les délivrèrent de leur prison flottante et les amenèrent dans le palais de son frère, le roi Polydecte.

 

L’adolescence de Persée

Polydecte accorda à Danaé l’hospitalité. Séduit par la beauté et l’innocence de la princesse, il ne tarda pas à en tomber amoureux.

Il se montra patient et entoura Danaé de toutes les attentions, mais sans que cette dernière réponde à ses avances. Ses seules préoccupations étaient de retourner dans son pays pour se réconcilier avec son père et d’élever son enfant pour qu’il règne plus tard sur Argos.

 

Persée grandit et devint bientôt un éphèbe capable de se battre. Il prenait une grande place dans le palais et devint un danger pour Polydecte qui n’avait pas renoncé à séduire Danaé.

Il trouva un moyen d’éloigner son fils Persée. Il fit une fête au palais et demanda à chacun des invités de lui offrir un cheval. Persée ne pouvait lui en offrir et en compensation, le roi lui demandant d’aller lui chercher la tête de Méduse.
Compte tenu du danger que représentait la Gorgone, il se persuada que Persée serait transformé en pierre et qu’il pourrait ainsi disposer de Danaé et l’épouser.


Persée tue Méduse

Polydecte ignorait que Persée, le fils caché de Zeus, était protégé par les Dieux Hermès et Athéna. Il disposait des sandales ailées d’Hermès, d’un bouclier poli capable de renvoyer une image tel un miroir et d’un casque qui lui permettait de se rendre invisible.  


Avec l’aide d’Athéna, Persée découvrit la grotte où les trois Gorgones étaient en train de dormir. Couvert du casque d'invisibilité, il réussit à s'approcher de Méduse et la décapita.

 

V12-ADK-4857 Méduse

Photo Michel Ledeuil: Glyptothèque de Copenhague Persée tue Méduse

                                     

2013-ITAL 355 Florence Loggia Persée de Cellini cat-1 Photo Michel Ledeuil : Florence loggia dei lanzi détail de l'oeuvre de Cellini

 

Persée sauve Andromède

Persée mit la tête de méduse dans sa besace. Du cou mutilé, jaillit Pégase, le cheval ailé. En s’envolant, Persée fit tomber sur l’Afrique quelques gouttes de sang d’où naquirent les bêtes sauvages qui peuplèrent tout le continent.   


En revenant vers la côte, Persée aperçut Andromède, la fille de Céphée, roi d’Éthiopie et de Cassiopée, en grand danger. Elle avait été condamnée à être offerte à un monstre marin envoyé par Poséidon.
Persée tua le monstre et délivra la jeune princesse de ses chaînes. C’est ainsi qu’il la sauva d’une mort affreuse. Il l’épousa et la remmena au palais de Polydecte.

 

V12ITG-705 Florenze loggia dei lanzi  Andromède

Photo Michel Ledeuil: Florence bas-relief de l'oeuvre de Cellini

     

V12BER-1370 bas relief

Photo Michel Ledeuil : Persée et Andromède médaillon à l'alte galerie à Berlin

 

Sa vengeance contre Polydecte

Il ramène la tête de Méduse mais s’aperçoit bien vite de la duperie de Polydecte qui a tenté d’abuser de sa mère Danaé durant son absence.  
Fort heureusement, le frère du roi, Dictys qui aimait lui aussi Danaé l’entraîna jusqu’au temple d’Athéna qui leur assura sa protection jusqu’au retour de Persée.


Persée pénétra dans le palais et se servit de la tête de Méduse qu’il tendit devant le roi pour le transformer en statue de pierre. Dictys eut sa récompense puisqu’il monta sur le trône à la suite de la mort de son frère.

 

Le retour à Argos

Persée ramena sa mère Danaé à Argos avec l’espoir de se réconcilier avec Acrisios, mais ce dernier, apprenant la venue de sa fille et de son petit-fils, s'enfuit à Larissa en Thessalie, par crainte que l'oracle ne se réalise.


Avec l'assentiment du peuple et de sa mère Danaé, Persée devint roi d’Argos et la ville peut vivre en paix et se développer.

 

Reconnu dans tout le monde grec, il participa à des joutes sportives organisées par le roi de Larissa Teutamidès et auxquelles assistait également Acrisios.


Dépassant sa cible au lancer du disque, Persée frappa et tua accidentellement le vieillard, accomplissant ainsi la prophétie.


De retour à Argos, il renonça à régner sur cette ville alors qu’il avait tué le roi précédent. Il échangea donc son royaume contre celui de Tirynthe dont le roi était Mégapenthès.

 

 

 

        

2014-ROME-6790 musée Massimo Le discobole

Photo Michel Ledeuil : le discobole

Le fondateur de Mycènes

Il renforça les remparts de Thyrinthe qu’il trouvait trop vulnérables et fut le fondateur de la citadelle de Mycènes et peut-être de celle de Midéa.
Son successeur, Electryon épousa Anaxo, fille de son frère Alcée, dont il eut neuf fils et une fille Alcmène.


Il est également l’ancêtre d’Héraclès dont la famille, les Héraclides, sera les futurs conquérants du Péloponnèse en se mettant à la tête des Doriens.

 

2013-ITAL 2370 Tyrinthe

Photo Michel Ledeuil : Thyrinthe les remparts de la citadelle

                

V12ITG-4020 la porte coté forteresse

Photo Michel Ledeuil : Mycènes l'intèrieur de la cidatelle


Conclusions

Tous les ingrédients classiques se mêlent dans ce mythe avec les aspects dramatiques et les incohérences.


L’oracle qui annonce que le père sera tué par son petit-fils et le drame qui s’accomplit malgré la volonté des hommes d’y échapper sont repris très souvent dans la mythologie, le plus bel exemple étant celui d’Œdipe.


Le roi qui fait confiance aux flots pour supprimer des personnes devenues gênantes apparaît également dans de nombreux mythes, alors que la logique voudrait que ces « gêneurs » soient tout simplement assassinés.
Le roi qui tombe amoureux de sa captive et de son invité se retrouve également avec Andromaque et Néoptolème.


Le renoncement de Persée sous prétexte qu’il a tué accidentellement son grand-père qui était le roi d’Argos, mais qui a tenté de supprimer sa mère et lui-même est extravagant.  

 
Par contre le fait qu’il soit le créateur de Mycènes nous permet d’établir une chronologie. Il serait l’arrière-grand-père d’Héraclès et sa vie hypothétique remonterait effectivement à la création du cercle B des tombeaux retrouvés par les archéologues.